Navigation – Plan du site
Comptes Rendus
Rencontres

Comptables et comptabilités au Moyen Âge 3 : Le vocabulaire et la rhétorique des comptabilités médiévales. Modèles, innovations, formalisation

Archives municipales de Dijon le 30 septembre 2010 - Université de Franche-Comté le 1er Octobre 2010
Patrice Beck

Cette rencontre de deux jours a été organisée en partenariat par l’UMR 5594-ARTeHIS de l’Université de Bourgogne (Eliana Magnani et Daniel Russo), L’EA 2273 de l’université de Franche-Comté (Sylvie Bepoix), le Service des Archives municipales de Dijon (Éliane Lochot), l’UMR 8589-LAMOP de l’Université de Paris1Panthéon-Sorbonne (Olivier Mattéoni) et l’UMR 8529-IRHiS de Université de Lille 3 (Patrice Beck). Il s’agissait de révéler les manières dont les institutions comptables et leurs agents ordonnent, justifient, décrivent, présentent et se représentent leur activité, dans les administrations publiques des Etats et des communes, dans les domaines seigneuriaux laïcs et ecclésiastiques, comme dans les entreprises artisanales et marchandes. Ont été interrogés les documents normatifs (les ordonnances portant création des Chambres des comptes, les lettres de commission instituant aux offices …) comme les comptabilités elles mêmes qui, dans leurs préambules comme dans leurs arrêts et l’organisation de l’information, énoncent des choix et donc les valeurs qui sous-tendent l’activité. La confrontation des différents dossiers présentés doit permettre d’établir des points de comparaison tant en diachronie qu’en synchronie pour révéler des évolutions et des variations géographiques et/ou sociales, étudier ainsi la circulation des modèles, les conditions de l’innovation et les modalités de formalisation de l’écriture comptable.

Les actes doivent être prochainement publiés dans cette revue.

Interventions

  • Denise Angers (Université de Montréal – Canada), Le vocabulaire des comptabilités normandes : l’exemple des vicomtés de Caen et d’Auge.

  • Martine Aubry (Université de Lille 3 - IRHiS), Le comptable au travail : les signes techniques en marge des comptabilités lilloises (1291-1369).

  • Sylvie Bepoix (Université de Franche-Comté), Rendre bon compte en Bourgogne à la fin du Moyen Âge : le dire au travers des ordonnances et le faire selon les mots des receveurs.

  • François Duceppe-Lamarre (Université de Lille 3 – IRHiS), Le vocabulaire de la copie : les doublons de comptes de la comtesse Mahaut d’Artois (début du XIVe siècle).

  • Laure-Hélène Gouffran (Université de Provence), L’écriture comptable d’un marchand provençal au tournant du XVe siècle : les comptabilités de Bertrand de Roquefort.

  • Marie-Laure Jalabert (Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne), Des ’comptes à régler’ avec les archevêques de Narbonne au milieu du XIVe siècle.

  • Sophie Jolivet (Université de Bourgogne), Justifier les dépenses vestimentaires dans la recette générale de toutes les finances du duc Philippe le Bon.

  • Matthieu Leguil (Université de Franche-Comté), À la recherche de la comptabilité disparue de Regnault Gastellier, marchand et officier de finance du duc de Bourgogne. Un exemple de documentation de gestion privée dans la Bourgogne de la fin du XIVe et du début du XVe siècle.

  • Olivier Mattéoni (université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne), Mots, langue et discours dans les comptes d’Etienne d’Entraigues, trèsorier de Forez (2e moitié du XIVe siècle).

  • Arnaldo Melo (Universidade do Minho – Portugal), Le vocabulaire des comptabilités communales de Porto au XVe siècle.

  • Juliano Pinto (Università di Firenze – Italie), Considérations sur la comptabilité des hôpitaux de la Toscane des XIVe et XVe siècles.

  • Daniel Russo (Université de Bourgogne), ‘Ars et ratio’. Écrire, composer et voir les « grands joyaux » au temps de Philippe le Hardi.

  • Isabelle Theillier (Université de Toulouse 2-Le Mirail), Le vocabulaire des comptes et des comptables en Normandie orientale entre XIVe et XVIe siècle.

  • Aude Wirth (Université catholique de Louvain - Belgique), La rhétorique des comptabilités lorraines : l’exemple des comptes du receveur de Châtel-sur-Moselle (1431-1507)

  • Jean-Marie Yante (Université catholique de Louvain - Belgique), Des comptabilités luxembourgeoises de la fin du XIVe siècle aux comptabilités bourguignonnes en Luxembourg au milieu du XVe siècle. Permanences et mutations.

  • Logo IRHiS - Institut de Recherches Historiques du Septentrion
  • Logo Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org